Construire
son avenir

Faculté des Langues,
Cultures et Sociétés

Études anglophones

Le Département d’Études anglophones dispense une formation dans les domaines de la langue, de la littérature et de la civilisation des pays anglophones. Les enseignements de licence permettent d’acquérir et/ou de consolider des fondamentaux disciplinaires (en linguistique, littérature, civilisation, traduction et langue), de construire un projet personnel de formation, de dessiner et d’affiner un projet professionnel, en particulier grâce au choix d’options. Celles proposées par le Département sont « Métiers de l’enseignement et de la recherche » et « Traduction » ; d’autres sont transversales (comme « Professorat des Écoles »).

Le diplôme de licence est décerné au bout de 3 années d’études (dénommées L1, L2 et L3), soient 6 semestres (chaque semestre équivalant à 12 semaines de cours). Ces 3 années équivalent à environ 1 500 heures de formation, qui, elles-mêmes, sont censées entraîner 3 000 heures de charge de travail personnel. Une licence représente donc 4 500 heures de formation, travail personnel compris.

Chaque semestre est organisé autour de la validation progressive de connaissances et de compétences ; celles-ci (acquisition, approfondissement, renforcement etc.) sont réparties dans des Blocs de Connaissances et de Compétences (BCC), au nombre de 5 par semestre en licence d’anglais. Les blocs fondamentaux (BCC 1 à 3) se retrouvent à tous les semestres et sont complétés par deux autres blocs : le BCC 4, où s’acquièrent des compétences complémentaires (et où figurent au moins en partie les options), et le BCC 5, consacré à des compétences transversales, dont une Langue Vivante 2, obligatoire pour tous les étudiants de langue.

Voici les intitulés des 5 BCC, qui ne varient pas de la L1 à la L3 et dont la formulation dit clairement les compétences visées :

BCC 1 : Comprendre, formuler et analyser un discours oral ou écrit dans la langue d’étude

BCC 2 : Analyser des documents, notamment littéraires, historiques ou culturels en lien avec le contexte de la langue d’étude

BCC 3 : Traduire de et vers la langue d’étude

BCC 4 : Construire son projet professionnel

BCC 5 : Développer des compétences complémentaires

Un BCC représente entre 3 et 9 crédits (ECTS) en licence d’anglais (dans l’ordre des BCC : 6, 9, 3, 6, 6, pour chaque semestre), sachant qu’un crédit nécessite environ 25 h de charge de travail (cours + travail personnel), ce qui se traduit par une vingtaine d’heures de cours hebdomadaires (sur 12 semaines pour un semestre comme dit plus haut).

La licence d’anglais permet une poursuite d’études en master MEEF, Langues et sociétés ou Traduction et interprétation (Parcours MéLexTra), vers les métiers de l’enseignement, de la recherche et de la traduction. Les choix d’option et un complément de formation dans d’autres filières autorisent une insertion professionnelle dans divers domaines administratifs, de la communication, de la rédaction : les compétences rédactionnelles, de synthèse et les compétences en langue anglaise acquises en licence d’anglais sont évidemment très valorisables (voir onglet « Les formations » / « Nos masters »). Reportez-vous au « Guide des études d’anglais – Licence » pour davantage de précisions (onglet « Les Guides des études » sous l’onglet « Les formations »).

Être titulaire d’un master permet de se présenter au concours de l’agrégation externe d'anglais.

"The Miller, in the lead, piping the band out of Southwark; the Host of Tabard Inn; the Knight, followed by his son, the young Squire, on a white palfrey; a Yeoman; the Doctor of Physic; Chaucer, riding with his back to the observer, as he talks to the Lawyer; the Clerk of Oxenford, reading his beloved classics; the Manciple; the Sailor; the Prioress; the Nun; and three priests." (Source: On These Walls by John Y. Cole. Washington, D.C.: Library of Congress, 1995, p. 79).